Un décompte avant le chaos

le

Si vous êtes déjà passé par Union Square, au croisement de 14th Street, Broadway et Park Avenue, vous avez peut-être déjà remarqué une installation où défilent des chiffres. Eh bien, l’affichage a été modifié ces derniers jours et on peut désormais y voir un décompte avant le chaos.

En effet, l’installation du nom de Metronome est sur la façade d’un édifice du côté sud de Union Square depuis 1999. Il s’agit d’une oeuvre d’art public qui a été installée au coût de 4.2 millions de dollars. Il s’agit d’une commande de la part des développeurs de Union Square South. Les artistes sont Kristin Jones et Andrew Ginzel.

Sur la portion de droite de l’oeuvre se trouve une sphère, moitié noir, moitié dorée, qui tourne quotidiennement en synchronisation avec les phases de la lune. Lorsque la lune est pleine, toute la face dorée est révélée.

La portion de gauche, quant à elle, affiche un cadran où on peut y lire de nombreux chiffres. Jusqu’à il y a quelques jours, voici à quoi ressemblait l’affichage :

Il s’agit d’une horloge sur laquelle on peut lire avec précision le nombre d’heures, de minutes et de secondes qui se sont écoulés depuis minuit, ainsi que le temps restant sur une période de 24 heures. De gauche à droite, nous pouvons lire la somme et le solde de la journée. Les trois chiffres du centre sont une frénésie de fractions de secondes intangibles, qui révèlent le rythme de la vie dans la ville.

Or, on a modifié récemment la programmation de l’horloge pour y afficher maintenant un décompte avant le chaos. Le chaos ici est en fait le moment où les changements climatiques seront irréversibles. Ainsi, au moment où la photo en tête d’article a été prise, le décompte lisait 7 ans, 103 jours, 15 heures, 12 minutes et 6 secondes.

Cette installation doit être en place pour la semaine du climat, qui se termine le 27 septembre. Ensuite, les responsables planifient de conserver ce décompte, à cet endroit ou ailleurs.

De quoi conscientiser et faire réfléchir sur les impacts des changements climatiques sur nos vies.

Photo de couverture : New York Times
Photo dans l’article : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *