Les hôpitaux temporaires commencent à fermer

Comme on vous en parlait dans cet article, plusieurs hôpitaux temporaires ont été emménagés à New York afin de traiter les gens atteints de la COVID-19. Eh bien bonne nouvelle cette semaine. Alors que la situation s’améliore (mais reste critique) à New York, les hôpitaux temporaires commencent à fermer.

Notamment, c’est le cas du USNS Comfort, ce navire-hôpital qui avait été installé à la fin du mois de mars au quai 90, sur la rivière Hudson. Il a quitté la ville 1 mois plus tard, après avoir traité seulement 182 patients. Il faut rappeler que le bateau avait été demandé en renfort pour traiter des gens qui n’étaient pas atteints du coronavirus. Cela avait pour but de laisser les places dans les hôpitaux de la ville aux patients atteints de la COVID-19.

Puis, c’est maintenant au tour des hôpitaux temporaires de Central Park de plier bagage. Ils avaient commencé à recevoir des patients le 1er avril dernier, mais devant la baisse des hospitalisations et des cas actifs à New York, ils ne sont plus nécessaires. Les derniers patients ont été admis le 4 mai dernier. On estime un besoin de traitement pour les deux prochaines semaines, après quoi les tentes seront désinfectées et remballées.

Les tentes avaient été installées avec 68 lits pour les patients avec des besoins de respirateurs. Au fil du temps, 315 patients auront été traités dans les tentes de Central Park, selon ABC 7.

Espérons maintenant que la situation continue de s’améliorer et que la ville pourra éventuellement reprendre ses activités. Car même si les hôpitaux temporaires commencent à fermer, la situation reste critique à New York, l’épicentre de la pandémie, aux États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *