World Trade Center

La petite histoire de deux grandes tours

Le World Trade Center de New York était un ensemble de sept édifices à bureaux, situé dans le Lower Manhattan. Ses deux tours principales, les Twin Towers étaient le symbole par excellence de l’économie, de la puissance américaine. Leur construction, bien que plusieurs fois remise en question et critiquée à cause notamment de l’immensité du projet, a eu lieu de 1966 à 1973. Les opposants trouvaient les tours 1 et 2 trop imposantes et auraient préféré un projet moins ambitieux, de plus petite taille. Les deux tours faisaient chacune 110 étages de haut, afin de répondre à la demande de la Port Authority, l’entreprise qui allait les gérer, d’avoir 930 000 mètres carrés d’espace de bureau. Pendant leur construction et plus officiellement lorsqu’elles furent terminées, les tours jumelles ont eu le titre de plus haut édifice du monde. Ce titre leur a échappé en 1974 par la Sears Tower de Chicago. Aucune autre tour de New York n’a cependant réussi à les dépasser. Néanmoins, les tours jumelles n’ont pas mis de temps à devenir un véritable emblème de la ville, au même titre que les déjà fort populaires Empire State Building, Chrysler Building et la Statue de la Liberté.

Pendant ses premières années, le World Trade Center n’attirait pas autant de clients que prévu. La crise économique américaine des années 1970 n’aidant pas, les tours furent occupées que par quelques organisations gouvernementales comme l’État de New York par exemple. Ce n’est que dans les années 1980 que de plus en plus de firmes privées sont venues s’y installer.

Les tours furent le théâtre d’un premier attentat, le 26 février 1993. Un camion chargé d’explosifs puissants a explosé dans le stationnement sous-terrain de la tour Nord, faisant six morts et plus de milles blessés. Cet attentat a forcé la fermeture des deux tours et ce, pendant plusieurs mois. On craignait alors que la tour Nord fut touchée sérieusement et que la solidité des tours était déficiente.

Le 11 septembre 2001

La vie suivait son cours normale à New York et c’était aussi le cas au World Trade Center où en ce mardi matin, 11 septembre 2001, des dizaines de milliers de travailleurs convergeaient vers le complexe financier. À 8h46 heure locale, un avion frappa de plein fouet la tour Nord. À cet instant, plusieurs croyaient à un simple accident. Même qu’une nouvelle circulait à l’effet qu’un petit avion avait frappé la tour. Il s’agissait en fait du vol 11 d’American Airlines, un boeing 767. Alors que la panique s’emparait du sud de Manhattan, précisément dix-sept minutes plus tard à 9h03, un second boeing 767 s’écrasa cette fois-ci contre la tour Sud, le vol 175 de la United Airlines. C’était maintenant clair : il ne s’agissait pas d’accidents, mais bien d’attentats.

Bien que la logique veut que les deux tours devraient être évacuées après le premier accident, il n’en fut pas ainsi. La tour Nord bien sûr fut évacuée. Cependant, pendant que les milliers de personnes qui étaient dans la tour Sud descendaient pour fuir, ils ont reçu l’ordre de remonter à leur bureau et de vaquer à leurs occupations, qu’ils étaient en sécurité. Ce fut là, une grave erreur. Une majorité des gens ont décidé de sortir quand même, mais plusieurs sont retournés d’où ils venaient. Alors qu’ils n’avaient probablement pas tous réussi à réintégrer leur bureau, un avion est venu percuter la tour Sud à son tour, tuant des centaines de personnes sur le coup.

À 9h58, la tour Sud s’effondre. Un épais nuage de fumée s’éleva et couvrit le sud de l’île de Manhattan. Les images ont fait le tour de la planète. L’effondrement presque en chute libre a provoqué un véritable chaos. Tous couraient dans la direction opposée des tours afin d’éviter d’être engloutis par la fumée qui les pourchassait de coin de rue en coin de rue. Ils n’étaient cependant pas au bout de leurs peines. À 10h28, plus d’une heure trente après son impact, la tour Nord s’effondre à son tour. À l’instar de sa jumelle, elle s’écroula en quelques secondes seulement, soulevant elle-aussi un énorme nuage de fumée. Les deux tours principales du World Trade Center, furent effacées en quelques heures seulement.

Sur le plan humain, c’est plus de 2700 personnes qui ont perdu la vie ce matin-là, seulement sur le site du World Trade Center. Car on sait qu’il y a eu d’autres événements ce jour-là aux États-Unis, à Washington et en Pennsylvanie.

Au niveau matériel, la plupart des gens vont vous dire que seulement deux édifices se sont écrasés ce matin-là à New York. Cependant, il s’agit bien de trois édifices (WTC 1, 2 et 7) qui se sont complètement écroulés, mais on en compte cinq autres qui ont été durement touchés. On parle des tours 4, 5 et 6 du complexe en plus de l’hôtel Marriott et de l’Église orthodoxe grecque Saint-Nicolas, qui se situaient tous à proximité des deux géantes tours.

L’après 11 septembre 2001

Le World Trade Center tel qu’il était connu n’est plus. Après de longs mois de recherches de survivants, de victimes, après avoir nettoyé le site pendant plusieurs années, un grand vide a pris la place où jadis les tours s’élevaient.  Cependant, dans les mois qui ont suivi les attentats, plusieurs projets de reconstruction furent proposés. Le projet retenu, celui de la Freedom Tower, verra le jour progressivement. En fait, on peut déjà voir le nouveau Seven WTC, depuis 2006. Aussi, la tour principale, la One World Trade Center (2014), le Four WTC (2013) et le Three WTC (2018) sont désormais ouverts. Pour avoir plus d’informations à ce sujet, je vous invite à visiter le site officiel du nouveau WTC.

À quelques jours du dixième anniversaire de la tragédie, il nous semblait important de faire une telle publication, même si le World Trade Center n’est pas un lieu actuel à visiter. Dans la mémoire des New Yorkais, il est toujours présent. N’allez pas leur demander d’oublier, c’est impossible pour eux.
Publicités

5 Comments Add yours

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.