Les origines de Wall Street

Le nom de cette rue sonne familier aux oreilles.

Wall Street.

C’est synonyme de la bourse de New York. Or, bien avant cette association qui, aujourd’hui, se fait naturellement, l’emplacement avait une toute autre utilité aux résidents du sud de l’île qui deviendrait Manhattan.

L’histoire de Wall Street remonte aussi loin qu’au 17e siècle. À cette époque, l’île était propriété Hollandaise et la ville se nommait New Amsterdam. Le nord de la ville était délimité par l’emplacement actuel de Wall Street. Dans les années 1640, de simples piquets et des planches déterminaient la frontière nord de la colonie.

En 1653, un mur de 4 mètres de haut fut construit d’une rivière à l’autre, afin de protéger les colons Néerlandais d’une possible invasion des Anglais.

Quand les Britanniques ont finalement pris possession de la colonie, en 1664, ils ont pris la décision de consolider le mur. La ville, maintenant baptisée New York, devait se protéger d’une éventuelle attaque de différentes tribus indiennes.

800px-Castelloplan

En 1699, le mur fut finalement démantelé. On nomma l’endroit Wall Street, en mémoire du mur érigé à cet endroit.

Aujourd’hui, le cœur de la bourse de New York s’y trouve. Au sol, sur la rue, nous pouvons voir des marques de bois représentant l’emplacement des piquets qui soutenaient le mur, près de 400 ans plus tôt.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *