La statue de Théodore Roosevelt sera retirée

le

Depuis 80 ans, un ancien président accueil les visiteurs à l’American Museum of Natural History. La statue du président, juché sur son cheval, a longtemps été source de controverse. Et dans les derniers jours, la ville de New York a finalement annoncé que la statue de Théodore Roosevelt sera retirée.

Cette annonce survient alors que la planète entière est en réaction au décès tragique de George Floyd, survenu il y a près d’un mois maintenant. C’est ainsi, qu’en raison de ses opinions jugées colonialistes et racistes, le 26e président ne trônera plus devant le populaire musée, situé tout près de Central Park.

La statue de bronze montre l’ancien président, qui fut aussi gouverneur de l’État de New York, assis sur un cheval surplombant un homme noir et un Améridien marchant à pied à ses côtés.

Ainsi, le musée a expliqué dans un communiqué publié dimanche, que la composition hiérarchique de la statue a longtemps été l’objet d’une controverse. « Beaucoup d’entre nous trouvent que la représentation des personnages africains et améridiens et leur positionnement dans ce monument est raciste », pouvait-on y lire.

La ville de New York a donc répondu positivement à la demande du musée de retirer cette statue. Comme le précise le site internet du musée, Roosevelt était considéré comme un progressiste défenseur de l’environnement au début du 20e siècle, mais il défendait également des opinions racistes.

Un de ses descendants, Theodore Roosevelt IV a expliqué soutenir la décision. « La composition de la statue équestre ne représente pas l’héritage de Theodore Roosevelt. Il est temps d’enlever cette statue et d’aller de l’avant », a-t-il mentionné.

Il sera intéressant de voir qui remplacera l’ancien président à l’accueil du musée, si l’administration de ce dernier décidait de lui trouver un successeur, bien sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *