Sur les traces d’Alexander Hamilton…

Qui est Alexander Hamilton? C’est l’homme que l’on peut voir sur les billets de 10$ américains. Mais c’est surtout l’un des pères fondateurs des États-Unis. Et aussi un personnage fort important dans l’histoire de New York. Nous voici, sur les traces d’Alexander Hamilton.

Quoi visiter…

Columbia University

Alexander Hamilton est né sur une petite île des Caraïbes, en 1755. Son père quitta le nid familial quand il avait 10 ans. Sa mère mourut trois ans plus tard. Dès son plus jeune âge, il était un lecteur assidu et il faisait preuve d’une intelligence impressionnante. Lorsqu’un ouragan a frappé sa ville natale, il a écrit un essai dans un journal local et cela a attiré l’attention de dirigeants communautaires. Ces derniers ont envoyé Hamilton à New York pour étudier à Columbia University (à ce moment King’s College), alors qu’il n’était âgé que de 17 ans. Sur le campus, vous pourrez d’ailleurs voir une statue de Hamilton, devant le Hamilton Hall.

L’université Columbia était, à ce moment-là, située près de Trinity Church, dans downtown Manhattan.

Morris-Jumel Mansion

George Washington choisit cette maison pour y tenir plusieurs réunions en 1776. C’est l’emplacement même où il a planifié la Bataille de Harlem Heights, dans laquelle Hamilton a combattu. En 1790, Washington y a tenu un souper avec son administration. Hamilton, alors secrétraire du trésor, y a assisté avec sa femme, Eliza.

Il est d’ailleurs possible de visiter Morris-Jumel Mansion pour voir certaines pièces où s’est déroulée une partie de l’histoire des États-Unis.

Hamilton Grange National Memorial

Hamilton s’est installé dans la majestueuse Hamilton Grange – qui a été nommée d’après sa terre ancestral en Écosse – en 1802, quand son fils Phillip est tué dans un duel, en train de défendre le nom de son père face à des accusations d’infidélité. Il y a résidé pendant 2 ans, avant d’être lui-même tué dans un duel face à Aaron Burr.

La maison a déménagée deux fois depuis sa construction. Vous pourrez la visiter et y voir notamment une réplique de la table d’écriture de Alexander Hamilton.

St.Luke’s Episcopal Church

La Hamilton Grange est située tout juste à côté de cette église. Devant le bâtiment, vous verrez une statue de Hamilton.

82 Jane Street

Hamilton est décédé à la résidence de William Bayard, dans le secteur qu’on appelle aujourd’hui le West Village. Une plaque sur la façade de cette résidence marque aujourd’hui le site.

Trinity Church

Alexander Hamilton est enterré dans le cercueil de la Trinity Church, dans Lower Manhattan. Tout près de lui, on retrouve également la tombe de sa femme, Elizabeth.

Fraunces Tavern

L’un des plus anciens bars de la ville de New York. C’est à la Fraunces Tavern que Hamilton et Burr ont partagé un repas, une semaine avant leur duel, qui coûtera finalement la vie au père fondateur.

Également…

Alexander Hamilton a fondé le journal le New York Post, en 1801. Il est encore possible de lire ce journal et de le retrouver dans les kiosques de journaux à travers la ville.

Les pisolets qui ont servi au duel entre Aaron Burr et Hamilton sont affichés dans l’édifice de la JP Morgan Chase & Company. Malheureusement, il n’est pas possible au public d’avoir accès à cette démonstration. À l’occasion, les armes sont offertes à des musées pour des expositions historiques.

En étant sur les traces d’Alexander Hamilton, cela vous permettra de vous retrouver dans les premiers pas de New York. Également, ce sera l’occasion pour vous de visiter certains lieux importants dans l’histoire des États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *