Brooklyn Navy Yard met la main à la pâte

À New York, l’aide s’organise de plus en plus pour venir à bout de la pandémie mondiale de la COVID-19. Récemment, nous avons vu que plusieurs endroits se transforment en hôpitaux temporaires. Maintenant, le Brooklyn Navy Yard met la main à la pâte!

Le Brooklyn Navy Yard est un parc industriel en plus d’être un chantier naval. Lors de la Révolution américaine, il servait à construire des navires marchands. Après être passé aux mains des autorités fédérales, le Brooklyn Navy Yard est devenu l’un des chantiers les plus actifs. Particulièrement pendant la Guerre de Sécession et encore plus durant la Deuxième Guerre mondiale.

Aujourd’hui, l’endroit qui accueille environ 500 entreprises se réunit afin d’aider le pays à traverser la pandémie de la COVID-19. Le maire Bill de Blasio a rendu hommage aux New-Yorkais : « Nous sommes en période de guerre et les New-Yorkais se battent avec tout ce qu’ils ont. Le Brooklyn Navy Yard a été crucial durant la Deuxième Guerre mondiale. C’est là d’où les troupes quittaient pour la bataille et où les bateaux étaient construits. Aujourd’hui c’est un symbole de l’extraordinaire réponse de la ville dans le combat face à un nouvel ennemi, la COVID-19. »

Notamment, les compagnies Lafayette 148, une compagnie de vêtements pour femmes et Crye Precision, qui fait de l’équipement et des vêtemens militaires, produisent présentement des blouses chirurgicales pour les employés de la santé de la ville de New York et les premiers répondants.

Le maire affirmait que les hôpitaux publics ont suffisamment de blouses pour au moins 1 semaine, alors que les hôpitaux privés risquent d’en manquer. Le Brooklyn Navy Yard devrait être en mesure d’en produire 300 000 d’ici la fin du mois d’avril.

Aussi, Bednark, une entreprise de fabrication d’objets de tous genre, produit présentement des visières pour les premiers répondants. En plus d’aider les travailleurs de la santé, Bednark a procédé à l’embauche de 100 personnes pour les aider dernièrement. De quoi aider l’économie locale en plus!

Puis, Rethink Food, aussi présente dans le Brooklyn Navy Yard prépare des plats santés pour les employés d’hôpitaux et les New-Yorkais dans le besoin.

Ainsi, plus de 80 ans après avoir aider la nation américaine à traverser la Deuxième Guerre mondiale, le Brooklyn Navy Yard met la main à la pâte afin d’aider New York à vaincre la COVID-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *